Fonds P0056 - Fonds Galerie d’art Optica

Zone du titre et de la mention de responsabilité

Titre propre

Fonds Galerie d’art Optica

Dénomination générale des documents

  • Document textuel
  • Document iconographique
  • Images en mouvement

Titre parallèle

Compléments du titre

Mentions de responsabilité du titre

Notes du titre

  • Source du titre propre: Titre basé sur le contenu du fonds.

Niveau de description

Fonds

Cote

P0056

Zone de l'édition

Mention d'édition

Mentions de responsabilité relatives à l'édition

Zone des précisions relatives à la catégorie de documents

Mention d'échelle (cartographique)

Mention de projection (cartographique)

Mention des coordonnées (cartographiques)

Mention d'échelle (architecturale)

Juridiction responsable et dénomination (philatélique)

Zone des dates de production

Date(s)

  • 1971-1996 (Production)
    Producteur
    Galerie d'art Optica

Zone de description matérielle

Description matérielle

9,33 m de documents textuels
ca. 100 affiches
ca. 3300 photographies
15 documents d'images en mouvement
1 microfilm

Zone de la collection

Titre propre de la collection

Titres parallèles de la collection

Compléments du titre de la collection

Mention de responsabilité relative à la collection

Numérotation à l'intérieur de la collection

Note sur la collection

Zone de la description archivistique

Nom du producteur

(1972-)

Histoire administrative

La Galerie d'art Optica a été officiellement fondée en janvier 1972, par William E. Ewing lorsque des pressions d'artistes l'ont convaincu du besoin urgent d'un centre de diffusion de la photographie. Initiallement nommée Galeries photographiques du Centaur, elle logeait au sein même du théâtre, dans le Vieux-Montréal. Son mandat était la diffusion de l'art contemporain.

Après des rénovations en 1974, la galerie changea son nom pour Optica. Après des débuts exclusivement consacrés à la photographie, le centre ne tarda pas à amorcer, avec l'exposition Camerart (Decembre 1974 - Janvier 1975), une ouverture vers les autres disciplines. La galerie se consacra désormais la moitié de ses activités à la photo, et l'autre à d'autres courants d'art.

Pendant la saison 1976-1977, des changements de politiques internes permettent à la galerie d'ouvrir ses portes à l'art conceptuel, aux performances, à la peinture et à la sculpture. En 1977, la galerie ajoute à son nom «un centre au service de l'art contemporain». Durant la même période, sa programmation est aussi modifiée et une section de cinéma expérimental y fait son apparition.

Le centre est dirigé par un Conseil d'administration composé de quinze membres provenant majoritairement du milieu culturel. Ceux-ci sont appelés à participer de façon active, aux projets de la galerie et à s'impliquer auprès des associations dont la galerie fait partie, c'est-à dire le Regroupement des centres d'artistes autogérés du Québec, le Regroupement d'artistes des centres alternatifs et la Société des Musées Québécois.

La Galerie est maintenant subventionnée par les conseils des Arts (du Canada, du Québec et de la Communauté urbaine de Montréal).

Historique de la conservation

Le fonds a été transféré du Service de gestion des document et des archives au Collections spéciales des bibliothèques de l'Université Concordia le 18 février 2016, 23-24 février 2016, 24 mars 2016, 6 avril 2016, 12 avril 2016, 19 avril 2016, 26-27 avril 2016, 10 mai 2016, et 18 mai 2016.

Portée et contenu

Le fonds témoigne des activités administratives de la Galerie Optica, à partir de ses débuts en 1972 jusqu'à 1992.

Le fonds contient des documents tels que des programmes d'expositions, des curriculum vitae et des portfolios d'artistes, des pièces audiovisuelles provenant d'expositions, des dossiers d'employés, des dossiers financiers, des demandes de subvention et de la correspondance. Le fonds regroupe les séries suivantes:

P056/1 Finances
P056/2 Administration
P056/3 Ressources humaines
P056/4 Programmation
P056/5 Expositions et activités

Zone des notes

État de conservation

Source immédiate d'acquisition

Matériaux donnés à l'Université Concordia par Optica.

Classement

Langue des documents

  • anglais
  • français

Écriture des documents

Note de langue et graphie

De 1972 à1977, les documents sont principalement en anglais. De 1977 à nos jours, le français est la langue majoritairement utilisée.

Localisation des originaux

Disponibilité d'autres formats

Restrictions d'accès

La série 3 est restreinte à la consultation.

Délais d'utilisation, de reproduction et de publication

Reproduction à des fins de recherche ou d'étude privée est autorisée dans la plupart des cas. Utilisation de matériel dans les publications ne peut se faire sans l'autorisation du titulaire du droit d'auteur.

Instruments de recherche

Listes de contenu des boîtes sont disponibles.

Instrument de recherche

Éléments associés

Éléments associés

Accroissements

D'autres versements sont attendus.

Droits

Droit d'auteur appartient au créateur(s).

Identifiant(s) alternatif(s)

Zone du numéro normalisé

Numéro normalisé

Mots-clés

Mots-clés - Lieux

Mots-clés - Noms

Mots-clés - Genre

Identifiant de la description du document

Identifiant du service d'archives

Règles ou conventions

Statut

Finale

Niveau de détail

Complet

Langue de la description

Langage d'écriture de la description

Sources

Zone des entrées

Personnes et organismes associés

Lieux associés

Genres associés